Un service téléphone à caractère pornographique encore appelé téléphone rose, est une plate-forme de téléphonie qui offre à ceux qui appellent, la possibilité d’avoir des conversations à connotation érotique par l’intermédiaire d’un serveur interactif. Beaucoup de personnes se servent de ce moyen pour prendre du plaisir solitaire. Ce service qui est en nette explosion aujourd’hui est conditionné par des taxes bien déterminées. Que faut-il réellement en savoir ? Éléments de réponse ici !

Les numéros de téléphone rose sont-ils non surtaxés ?

Pour ce service de plaisir sexuel, la majorité des prestations sont payantes. La transaction peut se dérouler de deux manières : par l’intermédiaire d’un numéro surtaxé et par le biais d’un numéro à tarif normal.

Il faut préciser que dans le premier cas, le montant est prélevé de façon directe sur la facture téléphonique du client par le gestionnaire, qui partage ensuite ces entrées avec l’éditeur du service en lui virant une partie de la somme. Dans le second cas, le client est invité à donner son numéro de carte bancaire de sorte qu’un prélèvement soit effectué de son compte. Un procédé courant bien qu’illégale est de séparer l’accessibilité des hommes et celui des femmes, afin de faire bénéficier à la gent féminine des tarifs plus honorables qui frisent même la gratuité. Les hommes étant plus nombreux que les femmes, l’idée est de les inciter à participer davantage.

Quels sont les types de contacts ?

Un client qui souhaite bénéficier des services du téléphone rose peut être mis en relation avec : d’autres clients, et dans ce cas l’objectif peut aussi être un contact hors du service ou des employés d’agence éditant le service. Il faut préciser que les contacts peuvent prendre la forme : d’écoutes de récits réalisés par des comédiens ou de boîtes aux lettres vocales,

En clair, il est parfois opportun de faire un choix objectif des interlocuteurs en fonction des critères que sont notamment géographiques, sexuels ou selon l’âge. D’autres services offrent de l’assistance sur le mode de la scatophilie, aux dialogues des autres demandeurs, mais sans une participation. Les services sont classés par :

  • orientation sexuelle,
  • méthode sadomasochisme,
  • séances de sexualité de groupe.

Il est aussi utile de se renseigner sur les conditions de travail des employés du téléphone rose.

Quelles sont les conditions de travail des employés du téléphone rose ?

Les agents ont la possibilité de travailler depuis leur maison, sur leur ligne personnelle, ou dans des centres d’émission d’appels. Comme d’autres services de téléphonies, à coût salarial réduit, le téléphone rose ne fait pas exception à l’externalisation des appels. Autrement dit, une hôtesse Française a aussi la possibilité de prendre des appels passés par des clients depuis la Belgique ou la Suisse. Les salariés cumulent quelques fois la fonction qui consiste en la supervision des échanges entre clients, de sorte à s’assurer que ces derniers respectent les normes fixées par la loi et en tant que tels, ils sont considérés comme des fonctionnaires du sexe. Pour les services à caractère homosexuel qui eux, sont une exception, ce sont très souvent les femmes qui en assurent la gérance. En effet, ce sont généralement les hommes qui sollicitent ce service.